La réforme des territoires

Renouveler les fondements de la croissance à partir des territoires

Opportunités et défis

La France doit impérativement retrouver des niveaux de croissance durable afin de restaurer les équilibres financiers et l'équité sociale.
L'effort de relance est d'ordre structurel.
Pour être structurelles, ces réformes doivent partir des territoires.
Les Français doivent se réapproprier leurs territoires.
C'est le principe de subsidiarité : donner la primauté à la personne humaine, à sa confiance et à sa responsabilité.
Aussi devons-nous rapidement mettre en oeuvre une vaste et profonde réforme de l'architecture de nos territoires et de nos institutions. C 'est la réforme de base qui permetra ensuite de déployer efficacement l'ensemble des autres initiatives visant à promouvoir la croissance, à corriger les intégalités sociales et à restaurer le bien-être et la confiance des Français.

 

Propositions

Réformer l'architecture territoriale

Créer 8 pôles territoriaux, une région doit avoir une taille critique pertinente.
Une région doit être irriguée et connectée au reste du monde. Elle doit être en mesure de développer un réseau infrarégional de transports rapides pour mettre chaque habitant à moins d'1h30 d'une métropole et, vis-à-vis de l'extérieur, elle doit impérativement $etre positionnée dans l'hinterland d'un grand port maritime francai

Restaurer la Proximité

Un échelon intermédiaire entre la région et la métropole, d'une part, la commune ou leurs groupements, de l'autre, est nécessaire. 450 villes moyennes qui fédèreront les 36 681 communes en de puissants territoires intercommunaux. Chaque Français sera ainsi, quel que soit l'endroit où il habite, à moins de 20 minutes d'une ville moyenne qui lui offrira les services de proximité de base dont il a besoin.

Le territoire intercommunal devient le point de rencontre des trois acteurs publics majeurs : l'élu local, le député et le représentant de l'Etat.